un jeu de perles de verre

Ce jeu se déroule dans la Cathédrale de Notre-Dame à Paris.

Ceci est un jeu sur les biographies de quatre personnages, contemporains au XVIIe siècle. Le jeu se base sur la perception que ces quatre vies révèlent les memes types d’expériences mais dans un ordre chaque fois différent et avec d’autres issues; qu’il y a eu une « vie typique de XVIIe siècle » avec un nombre fini de choix.

Chaque vie individuelle se révèle comme une « trope » sur la « sentence » sous-jacente exprimant ce parcours de vie typique au XVIIe siècle.

Le jeu se joue dans un « palais de mémoire ».  Le palais de mémoire choisi pour ce jeu est Notre-Dame de Paris, qui symbolise la vie religieuse en France.  Il y a six stations ou positions dans ce jeu, chacune représentant une notion, une étape de la vie, chacune localisée à un endroit particulier à l’intérieur de Notre-Dame, par exemple le maître-autel.

Chacun des 4 personnages passe par au moins cinq des six stations selon les événements de sa vie. Ce sont des « stations de la croix » profanes, si l’on veut.

Les vies de Descartes, de Pascal et de Christine de Suède sont assez connues. Nicolas Sténon (Niels Stensen) est une figure moins connue. Danois luthérain, après des études à Copenhague et en Hollande, il se rend à Paris, où il se fait un nom comme anatomiste du cerveau, publiant un discours sur ce thème dans lequel il s’en prend aux théories spéculatives de Descartes. Il subit l’influence de Bossuet, et enfin se convertit au catholicisme en Italie en 1667. De retour à Copenhague, où il a une chaire d’anatomie, il se voit exposé aux préjugés religieux. Il rentre en France et en Italie, et devient prêtre. Il devient vicaire générale in partibus infidelium pour l’Europe du Nord, et il meurt en mission à Hambourg.

Personnages

1.  Descartes

2.  Christine de Suède

3.  Pascal

4.  Niels Stensen (Nicolas Sténon)

Stations

1: France: (Porte du côté Nord)

2. Scandinavie (Porte d’entrée de la Place du Parvis de N.-D.)

3. Catholicisme (sous la Vierge du Pilier)

4. Hétérodoxie (sous la Chaire de vérité)

5. Philosophie et sciences (Transept, devant nouvel autel de la Nef)

6. Renoncement (chœur, devant le Maître-autel)

Types de jeu

On peut envisager trois manières de jouer ou de monter ce jeu :

1. Faire le tour des stations en ordre, et méditer sur ce que celles-ci veulent dire en général et pour les 4 personnages.

2. Chacun des 4 personnages en ordre fait le tour des stations dans l’ordre qui correspond à sa vie. A la fin, on résume ces quatre « tropes » dans une « glose ».

3. Ludus sollemnis : les 4 personnages font le tour des stations simultanément ou « en contrepoint », déclamant des textes, et ayant des interactions. A la fin, on résume le jeu dans une « glose ».

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s